Les 4 astuces de pro pour négocier votre salaire

Les 4 astuces de pro pour négocier votre salaire

04/22/2019 0 Par eric

Il n’est jamais facile d’aborder la question du salaire, pourtant, il s’agit d’une question légitime qu’il ne faut pas négliger. On va vous présenter 4 astuces de pro qui vous aideront à négocier votre salaire.

Connaître les salaires du marché

Nous vous conseillons de toujours faire des recherches sur les salaires moyens dans votre secteur d’activité, pour des personnes occupant un poste similaire. S’il s’agit de votre premier emploi et que vous n’avez donc peu ou pas d’expérience car vous sortez d’école, il sera encore plus pertinent de rechercher le salaire moyen en sortie de votre école. Cela vous permettra d’avoir un ordre d’idée plus clair des salaires qui se pratiquent réellement, et ainsi de vous fixer un salaire cible plausible. Vous aurez ainsi plus de clés en main pour réussir votre négociation. Faites bien attention à ne pas confondre salaire brut et salaire net !

Bien préparer sa négociation

Renseignez-vous bien sur l’entreprise, les attentes que celle-ci a de vous, les missions dont vous serez chargé, ce qu’attendent les managers de vous, les objectifs… Bien connaître tout ceci ne peut qu’aller dans votre sens lors de la négociation, puisque vous renverrez par ce biais une image positive au recruteur.

Soyez ouvert d’esprit et anticipez toutes les alternatives possibles. Si votre recruteur refuse de revoir le salaire à la hausse, pensez par exemple à aborder la question des primes ou encore les avantages en nature ! Il est indispensable de pouvoir simuler votre salaire brut au préalable afin d’avoir toutes les cartes en main. En effet, votre employeur parlera en brut, il est nécessaire de parler la « même langue » que lui afin de négocier efficacement.

Bien écouter

Ce n’est pas dans votre intérêt de rester sur vos positions et de sans cesse parler sans écouter ce qu’a à vous dire votre recruteur. Il doit s’agir d’un dialogue, d’une discussion. Cela demande donc beaucoup d’écoute de la part des interlocuteurs. N’oubliez pas non plus que c’est le recruteur qui est en position de force, car il a un pouvoir décisionnel fort, et non vous !

Respecter le bon timing

Il est préférable de d’abord laisser dire au recruteur ce qu’il avait prévu, en termes de rémunération, puis, seulement après, d’annoncer ce à quoi vous vous attendiez. Cette précieuse information donnée par le recruteur vous permettra également de voir à quel point vos attentes sont éloignées ou non de ce qu’avait prévu votre recruteur, et ainsi de commencer à imaginer la négociation. Vous pouvez obtenir plus d’information sur la façon de fixer le salaire avec votre employeur sur le site du gouvernement.